• Tel: 506-857-0222 | Towing: 1-877-700-4276 | 596 rue Champlain Street | Since / Depuis 1975

  • mars 22, 2019

Le plan de réparation; indispensable pour un atelier de débosselage

Le plan de réparation; indispensable pour un atelier de débosselage

1024 624 Champlain Auto Body - Moncton's most trusted car collision repair center

Le plan de réparation est produit pour chaque réparation de collision pour les mêmes raisons qu’on a besoin de plan d’architecture pour la construction ou d’une recette pour la cuisson.

Lorsqu’un véhicule est amené par remorqueuse ou bien lorsqu’il est jugé inconduisible, un plan de réparation est fait afin de détailler l’étendu des dommages. Alors que si le véhicule peut toujours être conduit et que le propriétaire accepte de procéder aux réparations détaillées dans une estimation, le plan de réparation sera fait lorsque le véhicule entrera dans l’atelier pour effectuer les réparations. Ultimement les deux scénarios passent par le plan de réparation et procédures.

La première chose que nous devons faire avant d’élaborer le plan est de bien nettoyer le véhicule qu’importe s’il est conduisible ou non.

Nous documentons tous les dommages du véhicule à l’aide de photographies et vidéos.

Ensuite arrive l’étape de bras de fer, le désassemblage complet de la région endommagé, incluant si nécessaire: la suspension, la direction, la transmission et les panneaux de carrosserie qui doivent être peints. Ce processus minutieux permet de capter tous les dommages qui pourraient être caché sous la carrosserie. La création d’une liste complète de pièces dès le début de la réparation permet au processus de réparation de couler en douceur. D’omettre d’inclure même les plus petites pièces pourrait repousser la livraison de ce véhicule de plusieurs jours.

« Si le plan de réparation serait une recette, ce serait comme faire la liste d’ingrédients et de déterminer le temps requis pour chaque étape », Kyle Drouillard

Une fois que le plan de réparation est complété, le client est informé et de l’information supplémentaire est soumise à l’estimateur si des pièces doivent être commandées. Le véhicule est alors soit envoyé au département de redressement ou stationné dans l’enclos sécurisé en attendant les pièces.

Voici un scénario qui explique mieux ce procédé:
Un client entre dans notre atelier afin d’avoir une estimation rapide sur une collision de pare-choc. L’estimateur juge le véhicule sécuritaire pour la conduite et remet une estimation au client. Le client accepte l’estimation, donc un rendez-vous est ajouté au calendrier pour la réparation.

Pendant ce temps une voiture de location est réservée, et le projet est ajouté dans le calendrier de production.

Lorsque le véhicule entre dans l’atelier tel que prévu au calendrier, nous démontons la partie endommagée afin de rédiger un plan de réparation. Disons que le technicien découvre que quelques crochets de support sont brisés autour de la lumière adjacente l’aile du véhicule endommagé. Ces supports sont nécessaires au bon alignement des lumières, et nous devons les remplacer avec des neufs. Immédiatement, l’estimateur fera des ajustements et en informera le client des développements, et il commandera les nouvelles pièces.

Ce petit projet évalué à deux jours vient tout juste de doubler en durée, mais il en aurait été bien pire s’il était découvert plus tard.

Dans certains ateliers de débosselage, la voiture aurait pu être peinte déjà, et cette mauvaise surprise aurait pu être aperçue seulement au moment de réassemblage. Ce qui aurait pu augmenter les coûts et le temps d’attente jusqu’à ce que les nouvelles pièces arrivent.

« La planification de réparation nous aide à garder un taux de roulement même avec un haut volume de véhicules », Luc Robichaud

Un peu comme la fois où vous avez préparé une recette et avez découvert qu’au beau milieu qu’il vous manquait une épice importante, alors vous deviez retourner à l’épicerie pour vous en procurer.