• Tel: 506-857-0222 | Towing: 1-877-700-4276 | 596 rue Champlain Street | Since / Depuis 1975

  • mai 7, 2018

Chaque pièce doit retourner au bon endroit durant le réassemblage.

Chaque pièce doit retourner au bon endroit durant le réassemblage.

1024 608 Champlain Auto Body - Moncton's most trusted car collision repair center

Le réassemblage d’un véhicule est l’une des dernières étapes du processus de réparation : c’est à ce moment que toutes les pièces doivent retourner au bon endroit. Contrairement à un casse-tête de 1000 morceaux, vous ne pouvez pas simplement jeter un coup d’œil à la photo pour vous guider. Les techniciens ne sont néanmoins pas entièrement sans moyens. Ils se fient à un système conçu pour s’assurer qu’aucune pièce n’est oubliée.

Il est logique que la base du réassemblage commence à l’étape du redressement, quand les pièces du véhicule sont démontées et déployées sur des chariots. Le technicien responsable du redressement doit organiser et documenter les pièces afin de guider l’équipe du réassemblage.

champlain auto body reassembly process compartment case

Un caisson à compartiments aide à organiser les petites pièces durant le réassemblage.

Bob Oke est un technicien d’expérience : depuis 1996, il a travaillé dans toutes les divisions de l’atelier et aujourd’hui il travaille comme technicien de réassemblage.
« Dans le passé, un technicien était chargé de réparer entièrement un véhicule du début à la fin, afin qu’il connaisse chacun de ses détails inhabituels lorsqu’il était temps de le remonter », dit Bob.

bob oke at champlain auto body in dieppe

Réassemblage d’une porte arrière.

Aujourd’hui, puisque les autos passent d’une division à l’autre afin d’augmenter l’efficacité et le taux de roulement, il est nécessaire d’avoir un bon système en place.

Le système va comme suit : un technicien de redressement utilise une mallette à compartiment et écrit le nom des petites pièces ainsi que leur emplacement sur le couvercle. Il identifie également les pièces étranges qui pourraient donner du fil à retordre au réassemblage, simplement parce que le technicien pourrait prendre du temps pour tenter de deviner où va la pièce en question.

« Je leur dis toujours [au redressement] de donner le plus d’information possible et de ne pas présumer que je sais où va la pièce », dit Bob.

odd parts of a vehicle have to be identified

Les pièces irrégulières sont identifier afin de facilité le réassemblage.

D’après Bob, le réassemblage dépend à 80 % sur l’expérience et 20 % sur les notes descriptives. Ces notes peuvent permettre d’éviter des pertes de temps et d’avoir à marcher d’un bout à l’autre de l’atelier pour demander au technicien de redressement s’il se souvient d’où une pièce était installée en premier lieu.

Pour des projets plus extensifs — plus qu’un simple par choc, disons — le technicien de redressement qui a démonté le véhicule sera invité à participer au réassemblage.

Une fois l’auto complètement assemblée, il est temps de refaire un diagnostic du système électronique et de procéder à une inspection visuelle d’assurance qualité.